L’Association de Sauvegarde du Logeo – A.S.L

NOTRE OBJET

Le charmant petit port du Logeo est niché au creux d’une anse naturelle, sur la commune de Sarzeau et fait partie des plus beaux sites du Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan.
Les statuts de notre association nous donnent pour objet de défendre les intérêts matériels, moraux et sociaux des usagers du site du Logeo.

Vous aimez le Logeo ?

Les risques

risquesCe charmant site du Logeo est susceptible de dénaturations en fonction des évolutions qui affectent les espaces plus vastes dont il fait partie et dont il est, de facto, solidaire : commune de Sarzeau, département du Morbihan, golfe du Morbihan, son plan d’eau, son estran et son littoral, activités professionnelles y compris les commerces ayant un impact sur la topographie, équipements routier (voirie …), d’assainissement, d’eau, d’électricité, de téléphone, etc…
Nous pensons important de nous tenir au courant de ces évolutions à leur stade de projets, en fonction de l’adage : mieux vaut prévenir que guérir.
Ces évolutions paraissent, en effet, le plus souvent inspirées par des groupes de pression ou d’intérêt locaux. Nos élus, quant à eux, peuvent être tentés de satisfaire  ces groupes d’intérêt d’autant plus que ceux-ci, localement présents et seuls informés, sont seuls à se manifester. Enfin, nos mêmes élus ont leurs problématiques propres qui peuvent les conduire à des actions allant jusqu’à la modification du PLU.

Les évolutions générales

evolutionLe Monde change, les citoyens sont appelés à trouver du travail un peu loin de leurs lieux de naissance (Le Logeo est aussi près de Vannes, maintenant, qu’il l’était de Sarzeau avant-guerre et Paris que l’était Nantes…),  à disposer de résidences secondaires pour se « ressourcer » puis, se retirer, à goûter aux plaisirs de la mer, de la campagne, du camping, des sports nautiques.
Les résidences secondaires se multiplient, ce qui va dans le sens de « l’urbanisation » des campagnes et devrait conduire encore plus nos élus et nos fonctionnaires à privilégier l’information de ceux qui deviennent leurs contribuables voire leurs électeurs.
Nous devons cependant rester attentifs en regard des belles promesses, des témoignages de compréhension, et autres réassurances …

En matière d’urbanisme

En pratique, il s’avère que notre département, n’a pas encore de vrai plan directeur de développement.
Pendant un certain temps, on a misé assez fort sur le tourisme et le secteur résidentiel.  Toutefois, aucune orientation sérieuse n’a été donnée. Ceci a généré bien des incohérences :

  • Mitage/constructions éparpillées entre les villages.
  • Lotissements non contrôlés et anarchiques.
  • Campings privés sur la bande du littoral.

A l’échelle de la Presqu’île, les remparts de Kerjouanno et le Crouesty sont des exemples synthétiques d’urbanisation et constructions bon marché ne drainant  évidemment pas de clientèle à fort pouvoir d’achat, et a contrario édification d’un hôtel de luxe d’aspect  architectural discutable et dont les grands clients restent confinés dans les installations de thalassothérapie. Certes, il doit y avoir des loisirs et des logements pour toutes les bourses dans la presqu’île, mais pas réalisés n’importe comment, surtout si l’on veut que les emplois et la prospérité s’y développent…

Les échanges avec nos élus

elusCes errements expliquent peut-être le mouvement d’opinion que l’on observe actuellement dans les milieux politiques et administratifs et selon lequel il ne faut plus encourager le tourisme de masse et saisonnier, mais développer d’autres activités quatre saisons.

On pense d’abord, bien sûr, à l’ostréiculture, activité emblématique de la région qui, de plus, commande le respect tant le labeur de ses professionnels est important. Toutefois, maintenant que cette activité est devenue un business à grande échelle (exploitation sur tables dans des poches, exportation et transport massif, triploïde,…) il est important qu’elle tienne compte de l’environnement, de la cohabitation avec les autres usagers du Golfe et de son image de marque.

Malgré tout, il apparaît certains signes avant-coureurs (de bon augure…) de la part de nos élus qui semblent peu à peu prendre conscience, que nous ne pouvons tout faire de façon anarchique ni n’importe quoi.

Nous pouvons noter :

  • Mise en place des  P.L.U
  • Mise en œuvre d’un vrai plan d’assainissement (quoique que déjà saturé l’été…).
  • Plans de mouillages opérationnels.
  • Prise en compte des nuisances fortes générées par l’excès de véhicules.
  • Recherche de solutions pour faire cohabiter plaisanciers et professionnels de la mer…
  • Finalisation des chemins côtiers en cours
  • Mise en place des déplacements doux
  • Mise en place du PNR, révisions du SMVM et du SCoT

Dans ce sens, nous devons aider nos élus à prendre les « bonnes » orientations et à les mettre en œuvre dans les délais les plus brefs.

Nos préoccupations concrètes et nos actions

actionsC’est effectivement dans ce contexte général que s’inscrivent diverses réalisations en projet qui nous tiennent à cœur et sur lesquelles la municipalité s’est engagée.

  • Le Plan Local d’Urbanisme (PLU), sa mise en pratique et ses modifications successives
  • La rénovation et l’utilisation du bassin
  • L’enfouissement du réseau électrique et téléphonique
  • L’embellissement du Logeo
  • Régularisation et filtration de la circulation estivale
  • Stationnement et organisation du parking du haut du village
  • Recherche de faisabilité d’une autre mise à l’eau (pointe de l’Ours) ou développement d’une existante (exemple : le Ruhault, le Lindin…)
Notre volonté

volonteNotre volonté n’est pas de susciter ni d’entretenir de polémiques.
Elle est, au contraire, d’entretenir un dialogue de bonne foi et constructif avec élus, fonctionnaires, et représentants de professions.
Nous acceptons les discussions, même en cas de désaccord pourvu qu’on nous l’explique. Nous acceptons de nous corriger s’il y a lieu. Nous ne pouvons nous contenter  de la « langue de bois ». Nous aimons la clarté. Nous voulons aussi être informés sur ce qui nous concerne et considérons comme la moindre des choses d’être consultés avant qu’une décision administrative ou politique affecte notre environnement.

Au travers d’initiatives conviviales, nous souhaitons développer les échanges entre les habitants, les professionnels et amoureux du Logeo.

Informations et dialogue

infosNous nous proposons de nous tenir, autant que possible, informés, et de vous faire part des problèmes qui nous concernent tous.
En fonction des circonstances, et sans revenir sur les motivations, que nous avons longuement exposées ci-dessus, nous vous adresserons des notes d’information et, le cas échéant, des revues de presse.
N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et de vos questions éventuels : nous nous attacherons à y répondre, à les verser à nos débats, et à nous en inspirer pour les décisions que nous aurons à vous soumettre en assemblée.

Le Bureau de L’association de Sauvegarde du Logeo

Eric RENARD

Président

5, quai des Voileries
Le Logeo – 56370 Sarzeau
Tél : 06 75 74 45 28
ericrenard52@gmail.com

Alain RAAB

Vice - Président

5 impasse de la Pointe
Le Logeo – 56370 Sarzeau
Tél : 06 60 06 95 32
alain.raab@wanadoo.fr

Christian BOUCHON

Trésorier

11 allée de Kermor
Kerassel – 56370 Sarzeau
Tél : 06 87 72 12 85
chrisbouchon@gmail.com

Valérie PERRODO

Secrétaire

35,Village de Keret
56370 Sarzeau
Tél : 06 83 09 72 93
valeriedekeret@gmail.com

Share This